La Lumière sur le seuil

Poésie contemporaine sur l’absence, l’oubli et le temps, de Baptiste Cogitore.

Edition bilingue franco-allemande.
Traduction du texte français en allemand par Ingrid Harting.
Préface de Patrick Werly.
Paru en 2011, Collection l’Oiseau-Mouche, 16€

Dans ce recueil de poèmes regroupés en deux parties, Baptiste Cogitore donne à voir un monde déserté par la parole et ses mirages. Dans ce lieu démystifié où survivent des fragments de chants, la seconde section réinvente un univers où la poésie gagne en lucidité, dans le jeu des saisons, de l’oubli et du temps. Narrative ou impressionniste, la poésie de La Lumière sur le seuil s’inscrit dans une recherche esthétique inspirée par Yves Bonnefoy, Philippe Jaccottet, René Char ou encore Octavio Paz.

« que la présente absence mène à l’action
que notre quotidien s’embrase
que ta cendre, cher lieu, soit liminaire. »