Résidence d’écriture en l’abbaye de Boscodon

À l’hiver 2020, Claire Audhuy était en résidence d’écriture dans les Hautes-Alpes. Pendant plus de deux mois, elle a vécu dans l’abbaye de Boscodon, au cœur d’une forêt domaniale de plus de 700 hectares. L’occasion de “prendre forêt” une seconde fois en ce deuxième hiver d’ermitage. Une résidence d’écriture portée par l’association Rions de Soleil.

“Un monde à l’envers. Au creux des montagnes, derrière un dernier lacet de route, elle est là : l’abbaye de Boscodon.

Une île : les Alpes tout autour, cerclées des premières neiges, une mer d’arbres en habits encore verts, et un hameau monacal, comme un récif.”

Claire Audhuy, Le Bousier et la Voie lactée

L’Abbaye de Boscodon comme ermitage d’hiver.

“Pour compagnie humaine ici, j’ai deux frères dominicains, Régis et Luc, tous deux à la retraite, un jeune couple, les gardiens des lieux, les veilleurs, Céline l’herboriste et Cédric le sculpteur de pierre, et mon mari, Baptiste, venu lui aussi écrire et profiter de la quiétude des lieux.”

Claire Audhuy, Le Bousier et la Voie lactée

“C’est avec eux que je fais communauté durant cet automne.

Avec eux et tous les autres : ombres, chiens, chats, poules…

Je suis ici tandis que la planète continue à courir.”

Claire Audhuy, Le Bousier et la Voie lactée

Cette résidence aura été l’occasion de travailler à plusieurs projets de manuscrits.

Deux recueils de poèmes

Deux petits livres au format poche (7 x10 cm) ont été publiés par les éditions Gros Textes à la fin de la résidence à Boscodon : Une saison de frites et Nos nuits sans lune, à découvrir dans notre boutique.


Marché de la poésie jeunesse 2021

La pièce jeune public APACHES :

Dans la vie de Manon, entre les tours du périph’, il y a Momo qui l’appelle Cactus, Rita qui l’appelle chérie, et papa qui ne l’appelle pas. Quant à elle, elle rêve de Michaël, le garçon dans la cour.

Scène 12.

Manon et Momo.

Manon : Il fait sombre.

Momo : C’est la nuit.

Manon : Tu parles de dehors.

Momo : Oui.
Manon : Moi de dedans.

Momo : Alors c’est la nuit dehors dedans.

Manon : C’est long ?

Momo : Il y fait plus froid. On se tape les orteils sur le chemin.

Mais parfois, ça peut exister les étoiles filantes.

Manon : Dans la nuit du dehors-dedans, ça peut aussi ?

Momo : Oui.

Alors tu feras un vœu.

Un vœu qu’il ne faudra pas dire dehors mais que dedans.
Manon : T’en sais des choses, toi.

Claire Audhuy, APACHES (inédit)

Le recueil de poésie LE BOUSIER & LA VOIE LACTÉE :

J’ai besoin de longs ailleurs, profonds, pour ensuite revenir à moi, à vous.

Quand je quittais les hommes

pour la deuxième fois

ce second hiver

c’était à nouveau

pour

la forêt

Claire Audhuy, Une saison de frites (éditions Gros Textes, 2021)

Des ateliers en milieu scolaire

Claire Audhuy a aussi pu mener de nombreux ateliers auprès des écoliers du CE1 au CM2 en les invitant à écrire eux aussi.

Le Dauphiné libéré, 6 décembre 2020

Et aussi des interviews radios avec la RAM Radio Libre :

et avec Radio Agora Côte d’Azur, à réécouter par ici: http://artscultureseducation.fr/lundi-30-novembre-claire-exploratrice-de-lhumain/