Éduquer à l’information à Hénin-Beaumont

De janvier à mars 2020, Baptiste Cogitore était en résidence dans le Bassin minier pour mener des ateliers d’éducation aux médias et à l’information. Au programme : développer des projets documentaires, apprendre à s’informer efficacement, éviter la manipulation, bref : se former à l’autodéfense intellectuelle.

Journaliste, auteur de livres et réalisateurs de films documentaires, Baptiste Cogitore a mené une douzaine de projets documentaires et médiatiques avec des classes d’école primaire, de collèges et de lycées de l’agglomération d’Hénin-Carvin, dans le Pas-de-Calais. Il emboitait le pas à Claire Audhuy, artiste résidente en 2017 sur le même territoire — son expérience avait donné lieu à l’écriture du récit documentaire 120 jours à Hénin-Beaumont et au livre du même nom, paru aux éditions Rodéo d’âme.

Pendant deux mois et demi, le journaliste résident est allé à la rencontre des habitants du Bassin minier, travaillant avec les élèves sur des projets aussi divers que l’histoire du jeune poète tchèque Hanuš Hachenburg et le ghetto-vitrine de Theresienstadt, le patrimoine et l’histoire minière du territoire, ou encore une exposition documentaire entre élèves migrants et jeunes Français.

Cette résidence s’inscrit dans la démarche pédagogique développée par le collectif Rodéo d’âme depuis 2015 : inviter de jeunes esprits à s’interroger sur le monde comme il va, au gré de l’actualité et dans une démarche documentaire accessible à tous et à toute.

Cette résidence d’éducation aux médias et à l’information était portée par le 9-9bis, en partenariat avec la Communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin, la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) et le ministère de l’Éducation nationale.

Plaquette de la résidence d’éducation aux médias à Hénin-Carvin.
Tags:
résidence