En résidence à Muttersholtz

De novembre 2021 à juin 2022, la commune de Muttersholtz accueille Baptiste Cogitore en résidence d’écriture. Deux ateliers avec des élèves de l’école élémentaire du village sont aussi prévus.

Le projet d’écriture

Pour cette résidence, Baptiste Cogitore va poursuivre son travail d’écriture amorcé avec Rodéo d’âme autour de la figure fascinante du poète tchèque Hanuš Hacheburg, auquel il a déjà consacré son film documentaire : Le Fantôme de Theresienstadt. Hanuš fut déporté à treize ans dans le ghetto juif de Theresienstadt, à 60 km de Prague. Là, il participa à l’une des aventures les plus extraordinaires de l’histoire des camps nazis : la création d’un magazine clandestin dans lequel parurent des centaines d’articles, de poèmes, de critiques ou de chroniques de la vie du ghetto. Déporté à Auschwitz à la fin de l’année 1943, Hanuš Hacheburg fut assassiné la veille de son quinzième anniversaire, six mois plus tard. Le livre La rivière et l’étincelle, que Baptiste est en train d’écrire, raconte l’histoire de sa vie et l’enquête personnelle qui a permis d’en faire le récit.


Les temps de rencontre

Plusieurs temps de rencontre jalonneront la résidence de Baptiste Cogitore à Muttersholtz. Il s’agit de moments d’échange avec le grand public du village et d’ailleurs. Visites guidées d’expositions documentaires du résident (« Bulli Tour Europa » et « Les Gardiens des lieux« ), projections de ses films (« Le Fantôme de Theresienstadt« , « Mémoires d’Européens« ) et discussions autour de ses travaux passés ou en cours : ce sont autant d’événements qui permettront à l’auteur de mieux connaître le territoire et ses acteurs, et pour les villageois, d’entrer dans l’œuvre du résident et de comprendre sa démarche.

Intérieur de l’ancienne synagogue de Muttersholtz en 2012 (photo issue de la série « Les Gardiens des lieux).

 

Les ateliers scolaires

Baptiste Cogitore a prévu de travailler avec l’école élémentaire de Muttersholtz. Un premier atelier abordera avec les élèves de CM2 la mémoire juive du village et les traces d’une présence aujourd’hui disparue (ancienne synagogue, quartier juif et Stolpersteine). Avec les CM1, le résident partira à la rencontre des différents acteurs de la transition écologique en cours dans la commune, autour de notions comme l’énergie, les mobilités, l’habitat, l’alimentation ou encore la réduction des déchets. 

Baptiste Cogitore en atelier scolaire à Hénin-Beaumont (62)


Le calendrier

Samedi 13 novembre 2021 :
16h — pose d’une nouvelle Stolperstein à Muttersholtz
16h30 — vernissage de l’exposition « Les Gardiens des lieux » dans l’ancienne synagogue du village

Dimanche 23 janvier 2022 :
15h30 — cérémonie d’entretien (polissage) des Stolpersteine du village
17h30 — projection du  Fantôme de Theresienstadt (Maison des loisirs de Muttersholtz)

D’autres dates d’événements publics à venir de janvier à juin 2022.

La résidence d’écriture est portée par la commune de Muttersholtz, co-financée par la Direction régionale des Affaires culturelles du Grand Est et la Région Grand Est. LaCuisine en est le relai opérationnel.