Guerre sans visage

Pièce-témoignage de Claire Audhuy.

A travers la danse, le théâtre, le chant et la musique, les sept comédiens de cette pièce nous rapportent ces bribes de vie, du front et de l’arrière, ces paroles d’hommes, de femmes et d’enfants. Peu importe leurs âges et leurs pays, ils traversent les années de cette Grande Guerre, dans un paysage dévasté et désert. Tout commence la veille des premiers combats, le climat est à la fête, La Gambette, star de l’époque, donne un concert ce soir là. Tous sont venus l’écouter en famille, entre amis ; on reprend en chœur la chanson des « p’tits culs »… mais à la fin de la soirée, la nouvelle est tombée, il faut partir sur les routes, loin des siens, pour aller se battre. Commence alors le cauchemar de boue et d’angoisse, l’attente pour ceux restés à l’arrière, on renfloue les rangs avec des hommes venus d’encore plus loin, il faut faire face… et ne surtout pas reculer.

© Photographies de Vincent Hanrion
L’équipe

Femme 1 : Claudia Pellarin, Femme 2 : Nathalie Morel, Femme 3 : Violaine Helmbold,
Homme 1 : Bruno Levresse, Homme 2 : Jacques Baldeweck, Homme 3 : Bruno Dreyfürst,
Jeune homme : Pierre Biringer et L’enfant Hippolyte Djian.
Écriture et mise en scène : Claire Audhuy
Chorégraphe : Marjorie Burger Chassignet
Compositeur : Rémi Studer
Scénographie : Géraldine Paillard
Création costumes : Salomé Bourcart

Extrait vidéo de la pièce


Texte de la pièce de théâtre en bilingue, allemand/français.
Traduit en allemand par Ingrid Harting.
Paru en 2011, Collection l’Oiseau-Mouche, 19€.

DVD de la pièce Guerre sans visage 1914-18 proposant aussi des interviews de l’équipe du cycle de rencontres Mémoires vivantes, ainsi que la captation du débat entre l’historien Jean-Noêl Grandhomme et le professeur de philosophie Daniel Cassel, lors de la soirée de clôture.

Durée totale : 300 minutes. Rodéo d’âme édition.
Images et montage : Bled’@rt.