La terre que certains aiment : le spectacle

Théâtre documentaire de Claire Audhuy
Avec : Claire Audhuy (texte et voix), Sylvain Bourrières (dessin), Alexandrine Guédron (musique et chant)
Régie : Jérémy Monti
Durée : 1h15
À partir de 14 ans
Photos : Baptiste Cogitore

Que peuvent bien avoir en commun un insoumis russe fuyant Poutine, une maraîchère d’origine kabyle, ou encore un ermite vivant dans la forêt depuis dix-sept ans ? Ce qui unit Eugène, Nabila, Pascal et les autres, c’est leur rapport à la terre. Un lien profond et vivant, qu’il soit ancien ou récent. Tous habitent sur la même montagne, dont il existe un grand nombre de versants que Claire Audhuy explore tour à tour, accompagnée par la multi-instrumentiste Alexandrine Guédron et portée par les aquarelles que Sylvain Bourrières compose en direct. D’un portrait à l’autre se dessine l’image d’une terre collective où chacune, chacun a une place à occuper, un rôle à jouer, une responsabilité à assumer.

La terre que certains aiment est issu d’une résidence artistique au Brézouard, dans les Vosges alsaciennes. Claire Audhuy est allée à la rencontre des habitants de ce territoire et a écouté leurs histoires, à la fois toutes différentes, mais dont le point commun est l’attachement à la terre. De ces témoignages, elle en a fait un livre, adapté ensuite pour la scène.

J’ai toujours vécu dehors en fait, enfant et adolescente. Nous habitions avec des vaches, des chèvres, des chevaux. Chez mes parents, c’était le bout du monde : après leur maison, il n’y avait plus rien. Et on vivait là. La maison qui touche le ciel.

– Portrait de Prêle

Le trio nous transporte durant un peu plus d’une heure sur cette montagne, où faune et flore partagent la vie des habitants. On y rencontre encore un jeune juge afghan ayant fui les taliban, une maraîchère qui se dit « mère au jardin » plutôt qu’au foyer, une chevrière amoureuse du paysage, ou des Parisiens qui ont fui la ville pour l’apaisement de la nature…

Quand la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine, j’ai voulu aider (…), m’impliquer. Je me dis : chacun doit trouver un petit morceau de terre où poser sa vie. (…) Je l’aime sacrément, ce coin, alors je suis très heureux si d’autres l’apprécient et en prennent soin !

– Portrait de Francis

Y aller :

2025 :

  • 05 avril, 20h, Espace Malraux, Geispolsheim (67).

2024 :

  • 09 février, 20h, La Pokop, Strasbourg (67).
  • 04 avril, 13h30, collège Simone Veil, Herrlisheim (67). (réservée aux scolaires)
  • 04 octobre, Sainte-Marie-aux-Mines (68).
  • 09 novembre 2024, 20h, Théâtre du Pilier, Giromagny (90).
  • Tournée en 2024-25 dans le Parc régional des Ballons des Vosges (dates à venir).

Dans le cadre de la résidence « des traces au Brézouard » :

  • 09 juin 2023, 15h et 19h : au domaine du Beubois (Orbey), avec Claire Audhuy (texte), Sherley Freudenreich (peinture) et Alexandrine Guédron (musique et chant). Entrée libre (chapeau).
  • 24 juin 2023, 16h30 et 20h30 : au Grenier, dans le cadre du Grand final de la résidence à Ribeaugoutte (Lapoutroire). Entrée libre (chapeau).

La création de ce spectacle s’inscrit dans la résidence artistique menée par les artistes du collectif Rodéo d’âme sur le massif du Brézouard.

Le Collectif Rodéo d’âme a été choisi suite à un appel à candidatures du Parc naturel régional des Ballons des Vosges pour la nouvelle résidence « Artistes et Territoire » proposée dans le cadre du projet « Des traces au Brézouard » initié par l’Université de Strasbourg. 

En partenariat avec le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, le service culturel de l’Université, Le Jardin des sciences, les communes d’Aubure, Lapoutroie, Le Bonhomme, Sainte-Marie-aux-Mines, la Communauté de communes du Val d’ Argent, l’Observatoire Hydro-Géochimique de l’Environnement, la DRAC Grand Est, la Communauté de communes du Val d’Argent, les PEP La Renardière, la Collectivité européenne d’Alsace. 

Avec le soutien technique et financier de la Collectivité européenne d’Alsace dans le cadre du dispositif de Rebond culturel, la Région Grand Est, la Direction des Affaires Culturelles Grand Est, des communes d’Aubure, de Lapoutroie, du Bonhomme, de Sainte-Marie-aux-Mines et de la Communauté de communes du Val d’Argent.