En résidence au Brézouard

À partir de septembre 2022, Rodéo d’âme prend ses quartiers sur le massif du Brézouard pour une année de résidence artistique !

Un proverbe affirme qu’on ne peut jamais voir une montagne dans sa totalité, mais seulement un versant de cette montagne. Il en est ainsi du massif du Brézouard, ce massif à la croisée de deux vallées aux identités aussi anciennes que complexes. Les habitants du Brézouard partagent le même milieu, résident sur la même montagne, mais ne perçoivent pas nécessairement qu’ils cohabitent dans les traces laissées par les uns et les autres. Finalement, chacun ne perçoit peut-être qu’un versant de cette montagne : celui qui lui est le plus proche. L’autre, le voisin, l’étranger, reste toujours un peu au-delà, ailleurs, dans une autre vallée. Mais il suffit de grimper au sommet du massif pour embrasser cela d’un même regard. Pour comprendre que la montagne est avant tout une histoire de partage, de vivre ensemble, de cohabitation.

Rodéo d’âme a répondu à un appel à résidence d’une année intitulé « Des traces au Brézouard, dialogue entre habitants, scientifiques et artistes »… et nous sommes heureux de vous annoncer que nous partons nous installer un an, en territoire welche, pour y mener de grands projets projets, à la rencontre des habitants du massif en connectant enjeux scientifiques, citoyens et artistiques. Au programme : veillées poétiques chez l’habitant et en refuges, une fresque murale participative, 2 créations de spectacles, des expositions, l’édition d’un livre…

Une résidence portée par l’Université de Strasbourg, le Parc Régional du Ballon des Vosges, la DRAC, les communes d’Aubure, Lapoutroie, Ste Marie-aux-Mines, Le Bonhomme, et la Communauté de communes du Val d’Argent. (Photos : Quentin Cogitore / Vosges qui peut)